La Yole ronde, une histoire Martiniquaise

Chill in 972

J’ai choisi de vous parler d’un sujet qui m’était parfaitement inconnu : la Yole ronde. Oui oui, inconnu, vous avez bien lu ! Je suis martinico-martiniquaise et pourtant je n’ai jamais été touchée par la ferveur populaire provoquée par le tour des yoles ou même par les after Yoles. Don’t Judge Me ! Mais j’ai décidé de m’y intéresser de plus près car la Yole appartient par essence à notre culture et à notre histoire.

C’est donc par un dimanche ensoleillé, en mode chill avec mes copines (eh oui le chill est un mode de vie), que j’ai eu la chance d’apercevoir la Yole de Brasserie Lorraine / Sara Energies Nouvelles. Nous avons discuté avec cette sympathique équipe, enthousiasmées de voir une yole d’aussi près (en mode koutcha). Aussitôt dit aussitôt fait ! J’ai alors décidé de vous raconter mon histoire avec la yole ronde.

Commençons par un peu…

Voir l’article original 803 mots de plus

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :