Le sang qui bout !

Le sang qui bout !

Le sang qui bout ! Texte écrit par Olivier Kelban le 18/10/2021

J’ai le sang qui bout, Plus les heures passent, plus les jours passent, plus les mois passent…

  J’ai le sang qui bout !                                 Nous subissons des secousses depuis tant d’années. Des secousses issues d’un profond mépris confortablement installé.

Oui, j’ai le sang qui bout! Ce mépris est si confortablement installé qu’il n’hésite pas, il n’hésite plus à faire mal.

Si confortablement protégé par nos peurs, Si confortablement porté par nos doutes. J’ai le sang qui bout !!

Ce mépris ne se limite pas car nous sommes sa limite.  Et si nous sommes sa limite,  Qui, a part nous, devra mettre fin à ce mépris ? 

J’ai le sang qui bout, le cœur qui bat, le cerveau qui s’enflamme.  Ce mépris parle de nous sans nous.  Ce mépris nous salit où qu’il soit .  Ce mépris nous blesse et semble ne pas avoir peur de nous tuer.  Nous sommes plus fort que nos peurs et nos doutes.

Il s’agit de Nous, de notre vie, de nos libertés.

De quel droit ce mépris nous pollue la vie ?  De quel droit ce mépris nous salit ?  De quel droit ce mépris nous prive ?  J’ai le sang qui bout !

  Le sang qui bout est ce volcan dont l’éruption est imprévisible, dont la lave ne s’arrête que si elle le décide. 

Suis-je le seul dont le sang bout ?  Suis-je le seul à vouloir que ce mépris cesse ?  Question : Suis-je ce sang qui bout ?

Écrit par Olivier Kelban le 18/10/2021

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :