Oublier ?

Un mot, un verbe qui est tellement chargé d’émotions que beaucoup estiment, d’autres redoutent et pour lequel certains et certaines s’interrogent…

« il faut oublier… »,  » c’est le passé, oublie… », « vas-y c’est bon, oublie… »,  » ça, c’était hier, maintenant oublie, on avance… »

Même en écrivant cet article, m’imaginer en train d’essayer d’oublier ne passe pas mais je pense qu’il nous faut comprendre pourquoi certains veulent oublier et d’autres non.

Personnellement, je refuse d’oublier car cela voudrait dire que tous ceux et toutes celles qui ont usé de méchanceté contre moi auraient l’autorisation, mon autorisation, de recommencer à leur guise. Celui ou celle qui te fait du mal volontairement ou pas n’oublie pas mais toi qui a reçu tout le poids de leur méchanceté, méchanceté qui laisse obligatoirement des séquelles, toi, tu devrais oublier ?

Si « oublier » n’empêche pas le fait d’avancer, ma question est la suivante : « Avancer avec des séquelles, est-ce avancer correctement, en pleine possession de ses moyens ? »

Non, je ne suis pas « psy » mais un/une NEGAKTIF souhaite toujours avancer en pleine forme et n’attend pas que la question soit validée par autrui pour y répondre. Je vois, j’entends parfois les échos de certains et certaines qui veulent se persuader qu’ils ont réussi à oublier et réussi à passer à autre chose sauf que leur propre ressenti les trahit vu qu’ils/elles ne s’impliquent dans rien dès que l’atmosphère se rapproche trop d’un souvenir, d’une blessure, d’un échec jamais réglé qui les hante donc jamais oublié au final…

Est-ce qu’oublier est la solution ? C’en est une mais je ne pense pas qu’elle soit tangible. Je pense que beaucoup tentent de créer un amalgame entre « oublier » et « pardonner ». Oui, je dis « tentent » car pardonner, selon moi, ne veut en aucun cas dire « oublier ».

Différents types de bourreaux peuvent le démontrer. Il y a le bourreau à qui ça arrange que tu n’oublies pas car il se substante de ta peur. Il y a celui qui craint un retour de flamme et va mettre en place plusieurs stratégies pour te motiver à oublier pour que son emprise sur toi ne s’arrête jamais et il y a toi, oui toi, qui peut être ton propre bourreau en t’obstinant à vouloir oublier mais faire semblant ne reflète qu’un profond mal être…

Alors, je te pose la question : « Oublier est-ce une solution ? »

N’hésite pas à t’abonner si ce n’est déjà fait et n’oublie surtout pas de laisser un commentaire car ici, oui, ton avis compte.

NEGAKTIF

La Forêt qui pousse…

Une réponse à “Oublier ?”

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :