MILITANTS !

L’année 2019 a été riche sur bien des points !!

Fin 2018, j’avais prédit, petit homme que je suis, que 2019 serait une année dans laquelle la mission première serait de DÉNONCER LES ABUS. On me dit à l’oreille que cela date de début 2018😁 Ok😅 Donc nous disions que : 2019 fut une année RICHE en rebondissement et en ACTIONS.

Un groupuscule  de MILITANTS s’est formé pour dire STOP ! Pas n’importe quel STOP ; STOP à L’INJUSTICE COLONIALE qui a EMPOISONNÉ DÉLIBÉRÉMENT DONC DE PLEIN GRÉ ET A L’INSU DE TOUS, DES SOLS, DES EAUX, DES ANIMAUX, DES FEMMES, DES HOMMES ET DES ENFANTS  DONC DES FAMILLES ENTIÈRES afin de faire du PROFIT et rien que du PROFIT🤬🤬🤬 IL N’Y A PAS QUE DU SANG DANS NOS VEINES DEPUIS TRÈS LONGTEMPS ; DOIT ON LES REMERCIER?                                           

Je pose la question à tous ceux qui aiment pointer du doigt et dénigrer et dévaloriser CES MILITANTS, en faisant semblant de ne pas voir le merdier orchestré par des DÉCIDEURS, NÉGOCIATEURS QUI ONT SIGNÉ ENSEMBLE POUR NOUS RENDRE MALADE COMME JAMAIS ! J’ai faillit oublié que l’empoisonneur et ses sbires brandissaient depuis trop longtemps ce drapeau chiffon avec 4 petits vers de terre qui ne me servirait à rien de toute façon, à part nettoyer les semelles de mes chaussures et encore… Ça, ce n’est pas sûr. (SEMELLES VOICE)

Alors bien sûr, certains empoisonnés n’hésiteront pas à fustiger une poignée de producteurs locaux avant tous autres empoisonneurs car ceux-ci n’ont toujours pas compris qu’il y a ceux qui ont du pouvoir et d’autres à qui on ne dit pas tout, qu’on manipule puis qu’on utilise comme bouclier en cas de vérités dévoilées euh non danger euh je vous laisse choisir. C’est ancré dans les têtes des abonnés absents quand il s’agit de luttes 😅 »Oh les gars, zot Fou, jodi’a ni beach, ké ni fès… » Pwinpwinpwinwwww.

Des centres commerciaux sont contraints de fermer face à la VÉRITÉ! Et même si, beaucoup n’adhèrent pas aux méthodes ; quand je leur demande  » ok les gars donc vous proposez quoi? » Pwinpwinpwinwww… euh ouais mais non mais Eux, ils bougent! Ils essaient, ils tentent le coup et qui a réussit à toucher toutes les consciences au final ? « Oh toi là, y a beach ké ni fès, réponds ! Ose me dire que tu n’as jamais parlé de çà, vas-y oses !« 

Ces MILITANTS, NOS MILITANTS, oui, oui en majuscule, car si je cherche bien, très rares sont ceux qui se battaient pour les producteurs et agriculteurs et marchands locaux « OH gadé mwen an zyé é di mwen koté fok mwen alé pou anrichi Frè ek Sè mwen? Euh… Tjip bégéyé pèd! »       NOS MILITANTS ont réussi à élargir le périmètre de curiosité de beaucoup mais les fustigeurs ne l’avoueront pas.

Sur les réseaux sociaux, genre page FB par exemple, le partage de ce genre d’infos circule très difficilement pourtant les beach, les buzz en toc et compagnie polluent la toile à souhait. Aujourd’hui, NOS MILITANTS honorent toujours leurs missions. On me dit à l’oreille qu’ils distribuent des tracts avec les bons plans, les bonnes adresses pour que TOUS nous puissions manger SAINEMENT AVEC PREUVES À L’APPUI.

Alors au final, on dit MERCI QUI ?

Attends! Répète! Tu proposes quoi? Plus fort s’il te plaît. Ah ! Rien.

PS : DANS LA POLICE IL Y A DES COMPLICES DU VICE ET DES SÉVICES mais on en parlera bientôt. BISOUS😘

%d blogueurs aiment cette page :